Büro - Garcés - de Seta - Bonet

Associés depuis 2011, Jordi Garcés, Daria de Seta et Anna Bonet lancent une nouvelle phase d’appels d’offres et d’ouvrages internationaux, qui fait partie et poursuit la trajectoire déjà consolidée de Jordi Garcés (Musée Picasso, Pabellón Olímpico de la Vall d’Hebron, Hôtel Plaza à Barcelone, Museo de Arte de Navarra, Museo de la Ciencia et le Cosmos de Tenerife, entre autres).

Après avoir remporté l’appel d’offre international pour le site du Prioré en Pully, Lausanne, le palais de justice de Strasbourg, la gare maritime de Syracuse et un complexe résidentiel à Tours, leur succès fut considérable. Le projet pour les trois stations de métro de la ligne 9 de Barcelone a été exposé à la Biennale d’architecture de Venise 2014, et plus tard il a reçu le prix FAD 2016. Le projet pour l’atelier du peintre Arranz Bravo a reçu le prix d’honneur du jury et le prix du public lors des récompenses FAD 2014.

Ces travaux, plus récents, sont le résultat d’une nouvelle complémentarité professionnelle, autant d’un point de vue générationnel que culturel. Le cabinet a été capable d’interpréter les défis de notre présent, aussi bien conceptuels que techniques ou de gestion.

Apparemment, jamais auparavant il n’avait fallu réfléchir sur le rapport que nous établissons avec nos lieux de vie. La crise climatique, les phénomènes de grande transformation sociale, les bulles immobilières, les grandes catastrophes spéculatives, qui ont altéré le paysage et l’écosystème orohydrographique sont autant d’indicateurs selon lesquels l’architecture devient un terrain d’expérimentation pour de nouvelles politiques plus durables.

Ces considérations sont la base de trois principes fondamentaux qui caractérisent notre approche du projet.

– Attention au lieu.

Le projet architectural doit être un processus obéissant au caractère du lieu (société qui y vit, territoire, paysage, culture, environnement), une opportunité pour lire et réinterpréter ce qui existe, que l’espace soit naturel ou anthropisé, urbain ou rural, centre ou périphérie, patrimoine historique ou zone abandonnée. La transformation du lieu et de son environnement, engendré par l’intervention architecturale devient une opportunité précieuse pour relire, adapter et renforcer les richesses du contexte.

-Dialogue entre ce qui existe et ce qui est nouveau.

Loin d’interpréter le projet comme un processus de conservation, nous pensons que notre but à travers notre travail est d’offrir un résultat, fruit d’une sensibilité contemporaine, capable de dialoguer avec le présent, avec ceux qui l’utilisent aujourd’hui. Le projet doit proposer des solutions qui parlent la même langue que ceux qui y vivent, qu’elles soient des images de notre temps. Pour ajouter une pièce à la mosaïque de l’histoire des lieux, il faut éviter l’historicisme, le mimétisme. Par contre, nous devons agir au niveau contemporain.

– Qu’est-ce qui est vraiment nécessaire ?

Répondre à cette question avant de commencer à concevoir des solutions est très important pour nous. Depuis longtemps, nous sommes convaincus que, afin de donner naissance au meilleur projet, les solutions offrant le plus grand impact expressif et conceptuel sont fondamentales pour comprendre ce qui est réellement nécessaire, non seulement en termes de réduction d’impacts et de coûts, mais également et surtout en termes de rigueur et de précision. Analyser les besoins et les qualités existantes. Notre profession est une façon de nous lier au monde dans lequel nous vivons et de rechercher de nouvelles formes de beauté.

Jordi Garcés

Architecte associé


40 ans d’expérience professionnelle. Professeur de Projets à l’École Technique Supérieure d’Architecture de Barcelona, de 1974 à 2015.Professeur invité ou expert externe, à partir de 1995-96, à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne.
Membre jury de nombreux prix et concours.Architecte du Musée Picasso de Barcelone qu’avec la récente dernière ampliation ajoute le bâtiment annexe de nouvelle édification comme culmination du long travail de transformation et adéquation des 5 bâtiments gothiques de la Calle Moncada.Le Musée de Navarre à Pamplona, le premier Musée de la science de Barcelone, le Musée du Cosmos de Tenerife, les salles d’exposition temporaire du MNAC (Musée National d’Art de Catalogne), le Musée Egyptien de Barcelone, la Fondation Francisco Godia de Barcelone, sont tous exemples de cette longue trajectoire de projets sur le thème muséale.Son approche au projet, toujours très attentifs au caractère du tissu urbain dans lequel le bâtiment plonge mais aussi au contenue et à l’identité de l’institution culturelle que l’utilise ainsi qu’à la spécifique matérialité et symbologie des collections qu’il auberge, dérive toujours d’une sensibilité professionnelle consolidée par l’expérience mais aussi de l’organisation multidisciplinaire des équipes formées en référence à chaque commande.

Daria de Seta

Architecte associé


20 ans d’expérience professionnelle Docteur en architecture avec un thèse en Muséographie. Invité dans différentes universités européennes, de 2009 à 2014 elle était professeur de Project à Genève (HEAD-HEPIA), actuellement elle est professeur et coordinatrice académique de « Design d’espaces » à Elisava à Barcelone.Associé à l’agence Garcés-de Seta-Bonet depuis 2011, elle a dirigé les études et les chantiers de plusieurs projets des dernières années, comme l’extension du Musée Picasso ou l’Atelier Arranz Bravo à Barcelone et le Palais de Justice de Strasbourg en France. Ses expériences internationales lui ont permis d’acquérir les outils pour organiser les équipes des derniers concours emportés par l’agence. En particulier pour la direction du projet du Palais de Justice de Strasbourg elle a coordonné une équipe internationale et elle a soignée les relations avec un Maitre d’Ouvrage (l’Agence Immobilière du Ministère de Justice français) et des utilisateurs (la Tribunal de Grande instance de Strasbourg) très exigeants et étrangers.Daria de Seta a toujours concilié la pratique du projet avec l’activité théorique-critique. Le commissariat d’exposition d’architecture et photographie, la collaboration avec différentes revues du secteur, ainsi que ses publications en générale en sont un témoignage et supportent avec la recherche pratique de l’atelier son activité d’enseignement.Elle a aussi collaboré avec Goppion, Laboratoire Museo-technique à Milan (Italie) producteur de vitrines pour la conservation préventive d’oeuvres d’art.

Anna Bonet

Architecte associée


15 ans d’expérience professionnelle. Depuis 2007 collabore dans le bureau de Jordi Garcés et à partir de 2011 elle devient architecte associée de l’agence Garcés de Seta Bonet Arquitectes.
Elle dirige les études e les chantiers de plusieurs projets de dernières années surtout en Catalogne et à Barcelone comme l’Annexe au Musée Picasso, la Nouvelle Siège Fondation Godia aussi comme la Farinera et plusieurs projets de maisons privées sur la Costa Brava.
Ses expériences lui ont permis d’acquérir les outils pour coordonner les équipes de l’atelier et plusieurs chantiers à la fois.
Elle a collaboré dans la scénographie pour le Théâtre Grec de Syracuse en Italie et dans la Muséographie au Musée d’Histoire de Catalogne (MNAC) à Barcelone.

Collaborateurs

Tamara Dedé

Architect

Laia Oroval

Architect

Michele Mario Zanuso

Architect

Clara Almanza

Intern